• L'ensemble little nemas' de winsor mckeitaro

     

    Voici les court-psylmage d’un des premiers psylmeurs amateurs,  winsor mc keitaro :

    l’ensemble  little nemas’

    réalisé sous calmant et camisole en hôpital de jour dans la lumière crue d’une table d’opération un instant avant lobotomie-trépanation de l’infortuné psynemateur qui ne psylmera jamais plus par la suite, quoique le psylm décérébré soit du pain béni pour les amoureux d’art et décès). Cet ensemble se compose :


    -du premier tirage « décoloré »,  Première vision obtenue de ses délires pré-trépanatoires:


    - de la version « 8mg », la plus fidèle sans doute à la bouillie d’informations terrifiées auxquelles mc keitaro a dû faire face au moment de l’ouverture du ciboulot:


    -enfin de la version restaurée correspondant à une image sans antidépresseur de la précédente, dévoilant l’image exacte qui obsédait mc keitaro au dernier instant et qu’il n’a sans doute pu percevoir lui-même sous l’effet des anesthésiants. Ce tirage nous permet donc de voir mieux que lui-même ce qu’il a voulu se dire avant de perdre une bonne fois pour toutes ses facultés de délire comme de raison:

     

    On notera que les trois tirages concordent sur un point: la présence d'une lumière violente, sans doute celle de la lampe d'opération, la dernière qu'il a eu plein la poire.

    Les trois tirages permettent de voir à quel point le contenu même du récit, le matériau est sujet aux changements:
    Au premier tirage little nemas ‘ serpente sans fin son dédale noir sous le titre: little nemas’ in the mouth of tenochtitlan, tandis que le tirage le plus avancé au bromure de sodium nettoyé de ses psychotrope expose un psylm coloré, ayant pour titre little nemas’ dans les griffes de tegucigalpa.
    Le tirage numéro un à l’acide, tenochtitlan,  serait le « préquel » de tegucigalpa, pour ceux qui suivent, préquel ou « première porte ». Un même objet selon tirage peut donc raconter milles et une chose avec ou sans lien apparent.
    En résumé on a développé un film présentant un bambin dans le noir, le second tirage du psylm 6 ans plus tard, après apparition du  technicolor trichrome, est baveux à outrance, annonçant la couleur au sens propre. Tirage intermédiaire décrié par la critique pourtant passionnant.
     Au troisième tirage stabilisé est aparu little nemas’ dans les griffes de tegucigalpa que l’histoire du psynema retient généralement.
    L’ensemble Little nemas’ est le dernier psylm de mc keitaro, on peut parler de psylm testa-mental.
    Mc keitaro a laissé avant la terrible opération, la note d’intention testamentaire plantureuse que voici :

    “There was a boy
    A very strange enchanted boy
    They say he wandered very far, very far
    Over land and sea
    A little shy
    And sad of eye
    But very wise
    Was he

    And then one day
    A magic day he came my way
    And while we spoke of many things, fools and kings
    This he said to me
    "The greatest thing
    You'll ever learn
    Is just to love
    And be loved
    In return"


    Nous conseillons donc la consultation du psylm muet complet soi little nemas' dans les griffes de tegucigalpa agrémenté du nature boy de nat king cole. Idéalement faites chauffer le disque un peu en avance, 20 secondes, puis lancez le psylm.


    Il est connu que Mc keitaro cherchait à rejoindre la galaxie d'Orion. On a trouvé dans sa table de chevet une carte routière ainsi qu’une carte de la ville, dessinées telles qu’il les voyait. On s’aperçoit que little nemas’ in the mouth of tenochtitlan exécute le trajet indiqué par sa carte et qu’au final de tegucigalpa Orion apparait et lui tend les bras. Mc Keitaro est donc fondateur en ceci qu’il a laissé suffisamment de traces pour expliquer ses visions et qu’on peut les relier directement à sa propre vie. Il aura pavé le chemin du psynema moderne à la façon d’un méliès ou d'un cohl.

     

    cartes routières pour orion et carte de la cité d'orion.

    L'ensemble little nemas' de  winsor mckeitaro L'ensemble little nemas' de  winsor mckeitaro


    Restent les titres énigmatiques et insoluble encore, mc keitaro n’ayant visiblement aucun contact, aucune lecture, rien qui ne le relie à l’Amérique du Sud pré colombienne. Quand on a demandé au trépané d'expliquer ceux-ci, il aurait répondu: "c'est pas mes orions". On n'en saura pas plus.



    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    mam's
    Mercredi 15 Février 2012 à 20:22

    c'est carrément génial, poétique, beau et tout et tout

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :